ECOLE DE RUGBY

L'équipe de l'EDR a le plaisir de partager les mercredis et samedis avec nos joueurs. Voir la partie Compétition pour les M14 et plus grands.


Premiers Pas – 6 ans (2012)
Entraînements au parc des sports les samedi de 10h00 à 11h30

Jeunes Pousses -8 ans (2010-2011)
Entraînements au parc des sports les mercredi de 14h à 15h30 et samedi de 10h00 à 12h00 

Poussins -10 ans (2008-2009)
Entraînements au parc des sports les mercredi de 15h30 à 17h et samedi de 10h00 à 12h00 

Benjamins -12 ans (2006-2007)
Entraînements au parc des sports les mercredi de 17h à 18h30 et samedi de 10h00 à 12h00
L'école de rugby remporte le tournoi de Marcoussis
CE WE l'école de rugby se déplaçait à Marcoussis pour un traditionnel tournoi qui se déroulait sur deux jours.
Les U6 - U8 et U10 le samedi se comportèrent de remarquable manière et grâce à leur 2, 3 et 4 em place remportèrent la journée du samedi. Le dimanche frisquet place au redoutables équipes des U12 et U14 qui ne faillirent pas à leurs réputations et remportèrent leur deux tournois respectifs et du coup la coupe générale.
La photo témoigne de la joie toujours très grande des joueurs lors de la remise des trophées.
Encore un grand merci à nos amis de Marcoussis pour ces formidables journées et leur chaleureux accueil.

3ème volet de la phase qualificative pour les Minimes 2003 avec un déplacement à Versailles pour y rencontrer Versailles 2 et Suresnes 3


U13 : Plateau à Versailles le 06/02/2016
3ème volet de la phase qualificative pour les Minimes 2003 avec un déplacement à Versailles pour y rencontrer Versailles 2 et Suresnes 3
Temps : clément, limite douceur printanière
Vestiaire : correct
Terrain : synthétique, de bonne qualité
Arbitrage : RAS
Accueil : Sympathique mais pas de troisième mi-temps L
 
RCMC 2 – Suresnes 3 :
1ère mi-temps :
On ne sait pas si c’est le discours musclé de Christian dans le vestiaire ou les regards francs et envieux observés dans ce lieu secret, toujours est-il que nos U13 démarrent tambour battant cette rencontre ! Sur une première action lancée par notre numéro 10 Mayeul, grand jeu au large côté gauche et Léon s’en va aplatir dans l’en-but adverse : quel démarrage !
RCMC 2 – Suresnes 3 : 5-0

Stimulés par cette excellente entame de jeu, nos avants  « jaunes et bleus » continuent leur pressing et c’est sur un nouveau turnover que Léon engage la quatrième et va à nouveau scorer. Arthur se charge de la transformation et le RCMC prend les devants en toute logique.
RCMC 2 – Suresnes 3 : 12-0

Et quand on vous dit que le rugby commence devant, on va vous croire facilement quand on voit Mathéo, partir du milieu du terrain, déployer ses grands compas, mystifier quatre joueurs adverses et aplatir entre les poteaux : il y a du « Picamoles » dans ce garçon !!!!!! Arthur transforme en toute tranquillité.
RCMC 2 – Suresnes 3 : 19-0

Ne lâchant rien, nos protégés vont ajouter un essai avant la mi-temps après un jeu de football-rugby qui va permettre à Driss d’aplatir au pied des poteaux.
Score à la mi-temps :
RCMC 2 – Suresnes 3 : 26-0
 
Belle prestation de nos U13 avec 4 essais et le bonus acquis (ils sont motivés quand on leur parle de bonus !!!!)

2nde mi-temps :
La seconde mi-temps ne sera qu’une formalité.
Au bout de 5 minutes de jeu, sur un superbe démarrage de Louis M., Octave récupère le ballon, transmet à Sébastien qui aplatit tranquillement. Nos joueurs sont plus mobiles et des boulevards s’ouvrent….. essai transformé !
RCMC 2 – Suresnes 3 : 33-0

Tout s’enchaîne et sur un nouveau grattage de Louis au niveau de nos 20 mètres, Paul, le « TGV Paul », devrais-je dire, met le turbo et échappe à 3 joueurs de long de sa ligne pour aplatir tout en finesse entre les perches. Une formalité pour Arthur
RCMC 2 – Suresnes 3 : 40-0

La rencontre se termine par un nouveau lancement au large de Mayeul et c’est Aurèle, idéalement placé qui marque !

Score final :
RCMC 2 – Suresnes 3 : 47-0
 
Versailles 2 – RCMC 2 :
1ère mi-temps :
Opposition de luxe avec cette équipe de Versailles qui présente deux beaux gaillards de plus 1.70 mètre. Il va falloir serrer le jeu si on veut exister et cela démarre fort avec à une récupération de Mayeul qui va envoyer Antoine en « terre promise » (enfin, je parle de la parcelle de terrain qui se situe au-delà de la ligne….). Nos petits gars sont là et bien là !
Versailles 2 – RCMC2 : 0-5

Quand je vous dis que nous avions un Mathéo de feu en cette belle journée, je ne me trompais pas ; sur une nouvelle récupération, il récidive des 50 mètres et va marquer tout en puissance ; quel phénomène !!!!
Versailles 2 – RCMC2 : 0-12

On s’achemine vers la mi-temps avec une belle occupation du terrain du RCMC, bien décidé à dominer les débats. Mais sur un contre dévastateur et bien signé, Versailles revient dans la partie en inscrivant un essai. L’arbitre renvoie les deux équipes sur un score serré mais mérité pour nos jaunards.
Versailles 2 – RCMC2 : 7-12

2nde mi-temps :
Démarrage en trombe de Versailles qui va tenter de semer le doute au RCMC en inscrivant un essai très rapidement et en force
Versailles 2 – RCMC2 : 12-12

Tout est à refaire !!!

Bien décidés à terminer la journée sur une note positive, nos gaillards repartent de l’avant et Sébastien y va de son essai sur un superbe déroulé ; le RCMC reprend les devants
Versailles 2 – RCMC2 : 12-17

La suite ne sera plus qu’une démonstration du RCMC avec des essais respectivement de Mathéo (encore lui !), Léon et Octave. Versailles aura juste le temps de s’intercaler pour réduire la marque.

Score final :
Versailles 2 – RCMC 2 : 19-38

Conclusion :
On a donc pu voir, au travers de ces deux rencontres, les progrès de chacun, que le bloc avants a fait les efforts pour faciliter le travail des ¾.
Bravo à nos 2003 pour ce rendu très accompli !

Prochain RDV, à domicile, le samedi 02 avril pour la dernière journée des phases qualificatives avec deux confrontations contre MLSGP 2 et Suresnes 2 : du lourd, du très lourd !!!!
On aura besoin de vous, parents, pour supporter notre équipe. Et vous, joueurs, retenez cette date afin que tout le monde soit présent !!!!!!!
 
Crédit rédaction : S. Lafosse - Crédit photos : OvalPics -Ph. Charpy
U13 : Rueil / RCMC le 23-01-2016

Seconde après-midi de cette phase qualificative pour nos 2003 avec un court déplacement chez nos amis Rueillois.
 
 

Pas de troisième équipe au programme ce qui va permettre aux deux équipes de s’approcher des « grands » en jouant deux mi-temps de 30 minutes.
Temps : clément
Vestiaire : à l’ancienne (1.5 mètres de large et 5m de profondeur)
Terrain : synthétique, de bonne qualité
Arbitrage : proche de la note maximale de 10 (merci Léo)
Accueil : très pro et parfait

1ère mi-temps :
Nos gaillards 2003 prennent rapidement le jeu en pressant leurs adversaires du jour. Quelques beaux mouvements de jeu au large vont nous permettre de scorer rapidement et c’est sur une mêlée aux 5 mètres de la ligne du Rueil que nous ouvrons le compteur. Arthur transforme tranquillement entre les perches.
 

Rueil – RCMC : 0-7
 

Stimulés par cette excellent entame de jeu, nos « jaunes et bleus » continuent leur pressing et c’est sur une mêlée adverse que Valentin déploie sa détente de talonneur pour aplatir dans l’en-but adverse. Quel contre ! Essai non transformé
 

Rueil – RCMC : 0-12
 

Faisant preuve d’initiative et de caractère, nos avants ne lâchent rien et c’est sur un nouveau turnover que Mayeul va aplatir tout en finesse. Le RCMC est devant et semble être serein pour le reste de la partie. Trois essais en 17 minutes, le bonus offensif n’est plus très loin !!!!!!
 

Rueil – RCMC : 0-19
 

Probablement piqués à vif et profitant d’un relâchement de nos protégés, nos hôtes vont en profiter pour inscrire un essai logique.
 

Rueil – RCMC : 7-19
 

La mi-temps s’approchant à grande vitesse, c’est un superbe mouvement au large que Léon va conclure en aplatissant entre les poteaux. Arthur se charge de la transformation et l’arbitre siffle le repos.
 

Rueil – RCMC : 7-26
 


La satisfaction des coaches est à la hauteur du score. Une première mi-temps très agréable à regarder avec beaucoup de volonté, de mouvements, de caractère et de maîtrise !
 

Quatre essais inscrits. Discours positif de nos entraîneurs pendant ce « half-time » mais attention aux placages….
 
 

2nde mi-temps :
 

Nos coaches avaient senti le « truc » car le début de la seconde mi-temps ne ressemble en rien à la première. Transformés, les Rueillois vont montrer un tout autre visage et c’est  sur la première occasion que leur ailier va aplatir en coin. Essai non transformé. Ça promet une seconde mi-temps palpitante !!!!
 

Rueil – RCMC : 12-26
 

Galvanisés, Rueil prend les commandes du jeu et, à la suite de plusieurs « picks and go », leurs avants vont déchirer notre rideau défensif en inscrivant un troisième essai sous les poteaux. Transformation non réussie. Clairement, les attaques ont pris le dessus sur les défenses. Quel spectacle et quel suspens !!!!!
 

Rueil – RCMC : 17-26
 

Nos joueurs sont-ils en train de douter ? probablement un peu mais le discours et le coaching des entraîneurs vont permettre de se remettre en avant et nos arrières vont se mettre en évidence avec deux essais transformés d’Octave et de Thibaut qui vont permettre au RCMC de prendre le large.
 

Rueil – RCMC : 17-40
 

Il restait 10 minutes de jeu et l’issu du match était connue. Rueil allait reprendre le jeu à son compte et inscrire deux essais tout en force, sur des placages ratés de nos arrières.
 
 

Et c’est sur une mi-temps qui aura duré pas moins de 35 minutes, que l’arbitre siffle la fin de la rencontre.
 
 

Score final :
 

Rueil – RCMC : 31-40
 
 

Conclusion :
 

On aura donc assisté à une superbe rencontre, avec pas moins de 11 essais inscrits. Peu de déchet technique et beaucoup de mouvements au large
 

On a retrouvé beaucoup plus de volonté et de combat dans le jeu.
 

Petit bémol : les placages ratés ou non effectués qui se paient « cash » ; il va falloir serrer davantage le jeu pour les prochaines rencontres qui nous opposeront aux cadors de la poule qualificative….

23/01 plateau U6
Ce samedi, ce sont 19 super-poussins (ou U6 ou M6 ou premiers pas ou …. ) qui ont revêtu pour la première fois hors de leur base montessonnaise la glorieuse tunique jaune et bleue du Rugby Club Montesson Chatou (des petits "jaunards"en herbe donc...).
Grâce au radoucissement aussi soudain que bienvenu, c’est sur une surface tendre, limite douillette, entre le vert et le marron, que sont disputés les débats.  Scindées en 2 équipes, formées à la hache (mais le coup de hache fut équitable, les deux équipes étaient plutôt homogènes), et après avoir rapidement briefé les novices Sébastien et Hervé sur le déroulement de l'après-midi, nos  brillantes jeunes pousses sont fin prêtes à en découdre.
On retiendra de cet après-midi quelques moments marquants :
Le cri de guerre face à Vélizy Villacoublay qui avait entamé un timide haka;  le début  de match à 5 contre 7 contre je ne sais plus qui, mais vous avez le droit (et même le devoir) de me le signaler à partir du bord de touche, même si vous pensez -avec raison- que même à 5 contre 7, on peut s’en tirer ;  l’offrande de Gabriel à l’adversaire sur une remise en jeu ; les essais de filou de Thibault s’extirpant on ne sait comment d’un maul (on dit grappe chez les U6) d’où normalement aucun ballon ne s’échappe (comme des mains de Bastareaud ou Fofana), les beaux plaquages des uns et des autres, et quelques belles phases de jeu qui ressemblaient quand même à du rugby (pour ceux qui se souviennent de l’époque avant Saint-André) avec un minimum de continuité dans le jeu.  La troupe de parents (je n'ai pas dit le troupeau. Attention à la nuance svp!), quasiment au complet a dû apprécier le spectacle. Nos jeunes  rugbymen ont tous répondu présent, l'envie y était  et ils ont pu toucher du doigt la différence entre l'entraînement et le plateau.
Après avoir disputé 5 ou 6 matches avec des fortunes diverses - des victoires, des défaites, des nuls, mais de mon côté, j’avoue ne pas avoir tenu le compte précis- des dizaines de plaquages, des serrages de dents dans le combat, des courses  folles en avant (et aussi en arrière....), des essais à la pelle (parfois même avant bien avant la ligne …)  l'heure tant attendue de la remise des médailles est arrivée. Réunis sous les poteaux, les joueurs se sont époumonés à réclamer les médailles, puis se sont lancés dans une course folle vers les tribunes, car c’est là-bas que se trouvaient cette fois-ci la précieuse récompense. Prochaine échéance, samedi 6 Février à Elancourt. 
U13 : Plateau à Clamart le 09/01/2016
Retour aux affaires pour nos minimes 2003, ce samedi 09 janvier 2016, avec un déplacement au Stade de la Plaine à Clamart où nous avons été très bien accueillis. Une entente du 77, le RS 77, complétait le trio d’équipes pour cette première date de quatre RDV prévus jusqu’à mi-avril.
Nous avions déjà rencontré Clamart au cours de l’automne, au moment des phases expérimentales. Le souvenir est que nous avions fait jeu égal contre eux durant toute la rencontre mais que Clamart avait forcé le destin en scorant à la dernière minute.

Mais cela c’était le passé et place au jeu  à XV avec 2 mi-temps de 15 minutes contre Clamart et RS 77.
 
Clamart – RCMC : 
Après deux temps de jeu et malgré une première récupération de balle sur mêlée adverse, nous avons été totalement dépassés par les évènements et mis en permanence sur le reculoir au cours de cette première mi-temps. Sur une phase au large, Clamart fixe toute la défense et envoie son massif n° 3 aplatir sous les poteaux. Essai transformé, Clamart prend les devants de façon tout à fait justifiée.
 
La suite est un copier-coller du temps de jeu précèdent le premier essai et c’est en toute logique que nous prenons un second essai suite à un mauvais dégagement de notre en-but. 
14-0 pour Clamart à la mi-temps et c’est pas cher payé tant notre jeu a été pauvre….
 
Le discours des coaches à la mi-temps est cinglant et sans appel : pas d’envie, absence totale de jeu et de combat, pas de placages……

Malgré un peu plus d’envie, la seconde mi-temps n’est qu’une pâle copie de la première, avec une archi domination de Clamart (votre narrateur n’a pas le souvenir que RCMC ait franchi une seule fois la ligne des 50 au cours de ce match).
 
Clamart inscrira un troisième essai qui sera transformé.
 
Score final :
Clamart : 21
RCMC : 0
  
RCMC – RS 77 :
Après la première mi-temps compliqué contre Clamart, enchaînement direct contre RS 77. Visiblement porteurs de meilleures intentions,  nos minimes vont rapidement inscrire un essai par Aymeri après une belle phase de jeu déployé. Arthur transforme sans problème et nous menons 7-0.
Encore coupables d’un certain relâchement et de manque de concentration, nos joueurs vont à nouveau subir l’impact du RS 77 et prendre un essai  non transformé.
 
Les encouragements des coaches vont porter leur fruit puisque sur un ballon porté et en force, le RCMC inscrit un second essai (Léon ?), suite à une belle séquence de jeu. Arthur transforme sans problème et le RCMC est à +9 à la mi-temps.
Le discours à la mi-temps est plus positif mais on note encore le manque d’envie de certains et le positionnement souvent en décalage des avants par rapport au jeu
 
La seconde mi-temps démarre sur les chapeaux de roues avec un essai du RS 77 et de meilleures intentions de jeu de nos adversaires. Un certain doute s’installe dans nos esprits et nous sommes dominés territorialement. Paradoxalement, c’est à ce moment-là que nous pensions craquer, que Driss met les cannes, efface deux adversaires et s’en va scorer. Essai non transformé.
RCMC 19 – SR 77 12

Probablement marqués psychologiquement, nos adversaires vont buter sur une défense retrouvée et c’est un Léon « stratosphérique »et généreux ( et dire qu’il avait une migraine carabinée….) qui va inscrire deux essais sur interception, de notre ligne des 40 mètres….. MAGISTRAL !!!
Un dernier essai sera marqué (je ne l’ai pas vu mais cela a été confirmé par le responsable du plateau)
 
Le score final est flatteur, au regard de la physionomie du match ; comme le dit justement Christian : le match est presque « volé »…..

Score final :
RCMC : 40
RS 77 : 12

Points à améliorer:
  • Prendre conscience que le rugby est un sport de contacts, que sans placages, on ne peut pas prétendre gagner.
  • Travailler sur le psychologique ; chacun doit jouer pour l’autre et en équipe ; ne pas penser qu’un seul joueur puisse faire la différence à lui tout seul
  • Revoir le positionnement, principalement des avants, dans les phases de rucks ; trop de consommation inutile de joueurs, avec pour conséquence une ligne de défense démunie
 Petite pensée également pour Paul Gamichon qui s’est fait une entorse à la cheville et qui sera absent pour le prochain RDV du 23 janvier. Bon rétablissement et reviens vite en forme !
 
U14 : Match poule RCPXV2  – Le Plessis  Robinson Racing2 – RCMC2 – samedi 8 Février 2014
 
Voici le retour de nos U14 pour une nouvelle rencontre (très) relevée face à RCP XV (Paris XV) et Le Plessis Robinson (aussi  appelé le Racing). L’équipe convoquée pour cette rencontre du côté d’Issy les Moulineaux : Pierre-Louis, Thomas, Louis CR, Valentin, Louis G, Hugues, Axel I, Pierrick, Stanislas, Alan, Pierre, Louis R, Hubert, Walfroy, Alexis D, Lowan, Charles, Lawrence et Axel E.
 
La rencontre se déroulait sur un terrain synthétique de très bonne qualité (Président Pascal: on a le même quand ?) et malgré un petit orage à notre accueil (qui a produit son effet), le temps nous a permis d’assister à de très belles rencontres de rugby (enfin après quelques recadrages!).
 
Avant de commencer, un petit rappel des Règles: jeu à XV, match brassé, 15 minutes par mi-temps, transformation après essai, arbitrage par 2 joueurs de la troisième équipe accompagnés de Madame l’Arbitre Référent. Et sympa: les mamans & papas supporters ont pu tutoyer la touche de près!
 
RCPXV – RCMC : 1ère mi-temps
Nous nous attendions à une rencontre féroce… et au final: nous nous sommes faits ‘’mangés’’. Dès l’entame du match, les maillots Noirs (Paris XV) bien organisés ont fait parler la puissance de leur ligne d’avants. On se dit qu’à Montesson, les parents ne nourrissent pas assez leurs enfants contrairement aux Parisiens ! Les premiers rucks dans nos 22 sont à l’avantage des Parisiens, la défense jaune et bleu n’est pas au rendez-vous et sur la première percée du 13 adverse à gauche du terrain: essai par un bel exploit individuel ! Essai convertit : 7-0 pour Paris XV après 2 minutes. Les jaunes sont sonnés d’entrée. Sur la remise en jeu, les maillots noirs récupèrent alors que nous tentons de passer la ligne médiane. Paris XV repoussent facilement toutes nos tentatives et nous acculent encore dans nos 22. Toute la mi-temps sera une défense en règle de notre part. Pour soutenir les jaunes, les coachs poussent la voix : ‘’elle est à nous’’ à chaque maul, ‘’elle est gagnée’’ à chaque ruck… mais en vain, les maillots Noirs sont très forts, trop forts : à la 7ème minute, plus mobiles et plus agressifs, les Parisiens passent encore la ligne d’en-but. Essai transformé : 14-0. Déjà des blessé de notre côté: Valentin, Louis G (mais qui reste sur le terrain pour aider ses copains), ahhh la rudesse des coups ! Il faut des (mini) exploits individuels au centre : Pierre, Stanislas, Louis G, Hugues mais en face, ‘’y a du lourd’’ pour paraphraser les papas supporters. Bien que nous essayions de tenir le jeu au milieu, il y a toujours un (puissant) avant de Paris XV pour pousser et prendre à défaut notre défense (trop attentiste). Nous fautons ! Nous fautons dans nos 22, nous accumulons plusieurs pénalités consécutives et encore des blessés (sortie de Louis G et entrée d’Hubert). Et sur une énième montée d’un avant parisien, un nouvel essai en coin est planté. Essai non transformé : 19-0 pour Paris XV. Les coaches sont vraiment remontés car ils sentent l’équipe amorphe et attentiste sur toutes les actions… à la mise en jeu, l’arbitre siffle la mi-temps. Ça pique fort le haut niveau…
 
Plessis/Racing – RCMC : 1ère mi-temps
Pas le temps de s’appesantir, la mi-temps contre le Racing démarre sur les chapeaux de roues. Les coaches avaient prévenus, ce sera encore une bataille d’avant. Et sur la première mêlée de la journée au bout d’une minute, l’introduction est jaune mais ballon perdu… oups ! Les Racingmen prennent le tempo car on sent que la défense jaune ne monte pas en ligne et nous encaissons le premier essai à la sortie de cette mêlée perdue. 5-0 pour le Racing car non converti. Bis repetita de la mi-temps contre Paris XV ? Et les actions suivantes montrent malheureusement un manque d’envie des Jaunes (vu de la touche). L’équipe a encore du mal à trouver ses repères, pas de montée en ligne, plaquages manqués ou trop haut, pressing un peu juste… nous sommes acculés dans nos 22 et essai encaissé (encore) dans le coin gauche… il est maudit ce coin gauche! Sur l’essai, Hugues sort sur saignement de nez (un petit coup dans les rucks)… … avec inquiétude de son papa supporter (sic!). Essai non converti… 10-0 pour Paris XV. Et il reste encore 5 minutes! Le jeu reprend et enfin, un temps fort : nous avons des meilleures intentions : plaquages en série, un porté de ballon de Valentin (toujours élégant) sur l’aile mais stoppé.
On commence à camper chez les Bleus Ciels… et les coaches sentent le bon coup: pénalités en notre faveur dans les 22 adverse, Thomas pour Louis R qui fonce mais pas de soutien… et ballon perdu ! Ces petites maladresses qui font la différence !
Le jeu semble enfin s’équilibrer mais la fatigue pointe son nez... Et sur la dernière attaque des Racingmen, on se prend un 3ème essai ! Non converti : 17-0 pour Plessis/Racing. Mi-temps sifflée.
 
Coach Christian est tellement remonté qu’il songe sérieusement à une reconversion au curling… il a entendu que l’équipe Russe féminine avait besoin de supporters. Christian : reste avec nous, on a besoin de toi!
Le discours des coaches est cependant très clair : l’équipe a manqué d’envie et de soutien! Les coaches ont souligné que nous avions eu des temps forts non concrétisés par un manque de soutien. Le deuxième message était que chacun tienne son poste dans la défense. Nous pourrons appeler cela un recadrage en règle… et espérons salvateur.
Nos minimes ont 15 minutes pour se reposer et se remobiliser, pendant que Paris XV affronte Plessis/Racing.
 
RCPXV – RCMC : 2ème mi-temps
Paris XV, sûr de ses forces (et des mi-temps dominatrices) partait avec une confortable avance. Comment allaient réagir nos ‘’petits jaunes’’ ? Et bien, croyez-le ou non, même si sur le coup d’envoi, la première mêlée débouche sur un essai du n°3 (encore lui), on sent un vrai vent de révolte. Les avants et arrières jaunes commencent à peser sur le jeu: les plaquages et surtout les turnovers sont en notre faveur. Bravo à Stanislas, exemplaire, qui a poussé ses partenaires à faire aussi bien que lui ! Le jeu s’équilibre vraiment. Et pendant plus de 10 minutes, on tremble mais les noirs ne marquent pas. Les Jaunes ont même leur temps forts car nous passons plus de 5 minutes dans les 22 adverses. On se prend à rêver et même un des coaches du Plessis/Racing est étonné de ce ‘’revival’’ ! Les avants montent enfin ensemble, les accélérations de nos ailiers Pierrick et Valentin font douter la défense adverse. Pierre donne les consignes à ses arrières pour tenir la baraque. Nos mêlées sont également bien défendues. ‘’Ça résiste mieux’’ se disent les papas supporters! ‘’Ça joue’’ se disent les coaches! ‘’Ils doivent prendre conscience qu’ils peuvent’’ selon Coach Christian! Mais après 13 minutes de combat acharné, notre défense (courageuse) est emportée par la ligne d’avants adverse (surpuissante) et encaisse un nouvel essai (transformé): 33-0 ! Le score en restera là mais quel combat ! L’équipe a su se remobiliser lors de cette 2nde mi-temps face à une très belle équipe de Paris XV!
 
Plessis/Racing – RCMC : 2ème mi-temps
Après 5 minutes de repos, Mme l’Arbitre Référent rappelle Montesson pour sa dernière mi-temps face au Plessis/Racing. La question : nos petits allaient-ils surfer sur cette dynamique ou au contraire s’effondrer?
Les premières minutes nous ont tout de suite rassurées car les petits jaunes sont partis avec de très bonnes intentions ! Nous gagnons les ballons, Lowan impose son physique ! Les Racingmen font des fautes et sur un combat d’avant Jaunes, plaquage spectaculaire de Hugues, Louis CR gratte le ballon. Louis R récupère le ballon à 30 mètres des lignes adverse, casse le premier rideau et marque en coin à droite! Le premier essai de l’année! La tentative passe à droite des poteaux. Après cet essai, nous commençons à subir dans notre moitié de terrain mais ça tient. On gagne les duels et les Bleus Ciels se mettent à faire des fautes. Les coaches y croient à ‘’donf’’ ! Et pendant 12 minutes, les séquences s’enchainent des 2 côtés mais attention, nos lignes d’avant et arrières commencent à flancher ! Le courage a ses limites et après une ultime attaque des Bleus Ciels, le cuir reste dans les mains du Racing à quelques mètres de la ligne d’essai. Les Jaunes n’arrivant à pas reprendre le ballon, se font prendre sur une percée et encaisse un essai en coin. Aïe ! On se dit qu’il y aura au moins égalité … Mais le botteur est en réussite car sa transformation rase le dessus de la barre … au tennis, on appellerait ça un ‘’boisé’’… Plessis/Racing gagne 7-5 cette 2nde mi-temps. Pour les coaches : ‘tout est possible à partir du moment où vous le voulez, grâce à la combativité’’ ! On a retrouvé le sourire de Thierry et Christian ! Pour l’anecdote, Thierry est resté convaincu qu’il y a eu égalité sur la 2nde mi-temps. Ne boudons pas son plaisir!
 
Pour la confrontation entre Paris XV et le Racing, Paris XV s’est imposé sur les 2 mi-temps et remporte le match 31-0. Comme quoi, Paris XV était irrésistible!
 
Encore un bel après-midi de rugby qui s’est déroulé sur le stade Suzanne Lenglen au côté des envols d’hélicoptères !
L’apprentissage continue pour nos U14: ils ont souffert avec les défaites mais ils ont retrouvé les valeurs du club : le combat, la solidarité et surmonter collectivement l’adversité ! (cf. la charte du jeune joueur de rugby du RCMC).
Pour la prochaine rencontre le 8 Mars à Versailles, nous comptons sur tous les parents supporters ‘’socios’’ et ‘’occasionnels’’ à soutenir nos U14 qui joueront (une fois n’est pas coutume) un derby des Yvelines face à Versailles 2 et MLGSP 2!
 
Minh
Score final
RCP15 2 RCMC 2 33 – 0
Plessis/Racing 2 RCMC 2 22 – 5
RCP15 2 Plessis/Racing 2 31 - 0
 
Chacun le sait - chacun le saura - au rugby, il y a les avants, il y a les coureurs, et il y a les signes avant coureurs. Et je dois dire que ce samedi, les dix huit garçons réunis sur le terrain des Platanes en attendant le car nous en ont donné une belle démonstration. Non, mais jugez un peu et faites mentalement l'expérience de donner un seul ballon à un groupe de dix huit minots bien déterminés à tâter de la gonfle!!! Le résultat habituel consiste à transformer en moins de temps qu'il n'en faut pour faire une passe, le terrain des Platanes en champ de bataille digne des récrés homériques et historiques du Petit Nicolas.
Et en ce début d'après-midi? Et bien, rien de tout cela. Une balle, deux petits groupes se forment, créent des envolées spontanées, des attaques, des défenses, des... passes, oui messieurs dames, des passes, et même des "tu peux pas! T'as pas le droit, t'es par terre. Tu peux pas jouer la balle au sol". Le tout sous l’œil pas peu faraud des éducs qui n'ont rien prémédité de tout cela - tout à fait par ailleurs incapables d'expliquer aux parents présents pourquoi aujourd'hui peut-être pas dans quinze jours, soyez prévenus.
Le temps de voir passer le car de Houilles qui - non ? si ! - ne s'arrête pas, file faire le tour du rond point du Pecq et finalement se ravise et vient quand même nous chercher, et nous voilà grimpant courageusement au milieu de l'accueil nourri des Ovillois, déjà dans la place.
Ce qui, bien sûr, nous impose de vérifier rapidement que chacun d'entre nous connaît par coeur le chant de guerre Montessonnais  - j'ai dit notre TERRRRRRIBLE cri de guerre - HOUUUUUUUUUUUUUU... (NDW : je pense que c'est plutôt HAAAAAAAAAAAAAA), ce qui ne manquera pas de provoquer une timide tentative de réponse ovilloise, ensuite de quoi tout le monde s'accordera à me faire regagner ma place en me regardant de façon réprobatrice tout en m'enjoignant de me coller à la compo.
Pour pas mal de notre petit monde, ce déplacement est une première et le reste du voyage est assez calme. Faut-il également y voir un effet d'une présence parentale non négligeable et bienvenue ?



Le temps de trouver l'accès au stade presque du premier coup, nous voici dans des vestiaires privatifs tout à fait satisfaisants, à chausser les uns, lacer les autres, routine qui se passe sans souci. Sortie de vestiaire, passerelle, stade, et découverte des installations, plein de maillots dans tous les sens. Neil souriant, et Eric prêt à en découdre comme jamais, prêt à chausser les crampons s'il le fallait pour l'honneur du RCMC.
Que nous mettrons d'ailleurs à l'honneur une nouvelle fois (RCMC jaune, RCMC bleu, RCMC jaune et bleuuuu...) après un échauffement groupé. Team building, you know...
Nous nous répartirons ensuite en trois groupes - pas question ici d'équipe bonne médiocre ou moyenne à ceux qui se poseraient la question, nous avons délibérément mélangé les gabarits et les années d'expérience pour avoir trois groupes aussi homogènes que possible. Neil sera le premier à partir au petit trot, suivi d'Eric, et de ma pomme, qui bien sûr, commence par trois minutes de rappels fondamentaux, de type :"Qu'a-t-on le droit de faire ou pas? Peut-on passer la balle en avant? Et, avez-vous un protège-dents?" Vous pouvez sourire mais vous savez quoi ? Tout le monde à la réponse aux deux premières questions...
Mon groupe jouera collectif. Un peu surpris parfois par des entames de match rapides de la part des adversaires - 5 minots qui tournent la tête pour voir l'adversaire marquer. Et de façon assez intelligente, la présence d'esprit de leur rendre la pareille sur l'engagement qui suit - 5 minots qui tournent la tête pour nous regarder marquer. Des entreprises individuelles, bien sûr, mais pas que. Et l'on notera parmi les points très satisfaisants :
- une VRAIE envie de jouer (on est là pour s'amuser mais si on gagne c'est mieux),
- des passes,
- des protections de balle, rares d'accord, mais quand même,
- une bonne cohésion sur et en dehors des limites du terrain,
- ne pas tenter de chiper le ballon des mains de ses partenaires,
- ne pas jouer le ballon au sol,
- des bonnes défenses pas timides  et parfois revenues de loin,
- la capacité à laisser sa place à un copain sans rechigner sur les matches où l'on a fait tourner l'effectif.
 
A travailler quand même :
- des mouvements d'ensemble,
- des placements à perfectionner (dépend entièrement de la compréhension attaque / défense),
- ne pas laisser l'adversaire prendre du champ. On le laisse trop souvent monter jusqu'à nous au lieu d'aller à sa rencontre ce qui nous fait perdre de précieux mètres et lui permet de se lancer.

Bref, sur quatre matches nous gagnerons le premier et ferons trois nuls contre, dans l'ordre Limay - Houilles - Aubergenville - Versailles. Ce qui reflète bien l'équilibre des matches avec des bons points d'attaques et de défenses de part et d'autre, c'est à dire que tout le monde a envoyé du jeu. Du côté des deux autres équipes, le sentiment m'a l'air similaire. Des compréhensions de jeu et des capacités d'engagement inégales encore - et c'est bien normal - et une envie de bien faire qui est à la base - je prends le risque de parler pour les autres - de ce qui nous fait plaisir à nous les coaches du samedi.
L'équipe de Neil sans démériter aura un peu moins de réussite que nous, mais il se consolera dans le car en consultant le résultat du jour des équipes irlandaises, alors que l'équipe d'Eric, partageant sans doute son aura quasi martiale, se défera largement de trois adversaires sur quatre avant de chuter sur le dernier match.
 
Et devinez quoi ? Tous nos vaillants rugbymen se retrouveront au bout du compte sous les poteaux à y aller de leur hip hip hip entonné par un papy rugby plus vaillant que jamais avant de se voir remettre une médaille - juste récompense de leurs efforts du jour.
 
Retour en car très au calme, témoin de l'engagement de nos petits jaune et bleu au cours de cette après-midi, où l'on a pu déceler quelques bâillements ici et là... et s'ils ont semblé arriver en fanfare, criant et hurlant, sur le parking à l'heure de vous les rendre, sachez que c'est parce qu'ils ont eu à cœur de ne rien vous laisser paraître de ce moment de fatigue passagère.
 
Merci à tous, parents et enfants pour cette chouette après-midi de rugby. Prenez des forces pendant les vacances, nous vous attendons de pied ferme à la rentrée !

Nicolas, rapporteur d'un jour du RCMC (jaune et bleuuuuuu).
voici le résumé de la journée de qualification Benjamin du Tournoi SQY 2013 du samedi 30/3
 
16 équipes dont Versailles excusées ce jour... un problème de bus selon les organisateurs
 
4 poules de 4 équipes - match de 8 minutes
  
Poule D: St Jean d'Angely, Plaisir 2, Stade Français et Montesson.
  
Match 1: Montesson vs St jean = 3:0 - victoire bonus offensif
 
Marqueurs: Pierre, Stanislas, Louis Gey
 
Domination territoriale de Montesson du début à la fin
 
Première et seule incursion de St Jean au bout de 6minutes
 
A noter les 3 dernières minutes, le coach a fait une deuxième et troisième ligne entièrement de première années
 
Pour rappel: ce match fut la demi-finale du tournoi de l'an dernier (victoire Montesson 1:0)
  
 
Match 2: Montesson - Plaisir 2 = 7:0 - victoire bonus offensif
 
Marqueurs: Pierre x2, Louis Rouault x2, Valentin et Nicolas
 
Domination à 100% de Montesson
 
malgré de nombreuses fautes de passe (trop d'enthousiasme!!) et d'en-avant!
  
 
Match 3: Stade Français - Montesson = 2:0 - défaite sans bonus
 
Domination territoriale du SF avec une belle défense de Montesson tout au long du match.
 
Malheureusement aucune incursion de Montesson dans les 22 du SF
 
Un essai encaissé par (surement) le meilleur joueur du SF et un essai encaissé à la dernière seconde... même si notre Nicolas Mary a émis une réserve car il aurait, selon lui, mis sa main en-dessous du ballon... mais le budget vidéo n'a pas été voté pour les benjamins...
 
Une défaite oui mais dans l'honneur car tous les benjamins ont donné le meilleur d'eux-mêmes!
 
  
Le classement final et officiel du résultat 1er tour de la poule D, avec quelques fervents supporters et supportrices, des doutes sont permis sur le comptage des points... mais l'arbitre a toujours raison:
 
1/ Stade Français : 11 points avec un goal-average favorable (avec 3 victoires...)
 
2/ Montesson : 11 points
 
3/ St Jean : 7 points
 
4/ Plaisir 2: 3 points
 
  
Et la suite dimanche!
 
  
voici le résumé de la deuxième journée du tournoi de SQY 2013 pour l'équipe des Benjamins de Montesson
2 poules hautes - match dimanche matin
Poule E: Basset (club hollandais), Amstelvee (club hollandais), ASMB (Montigny le Bretonneux) et Montesson
Poule F: Versailles, Epône, Stade Français et Plaisir 1
 
Versailles, comme prévu a effectué ses 3 matches de retard... pour Christian et Jean-Louis, nous pourrions demander l'année prochaine de faire le même calendrier que Versailles... enfin pas sur que les organisateurs accèdent à cette requête!
 
Poule E:
Match 1: Bassets vs Montesson = 2:0
Domination de Bassets des pieds à la tête... que les joueurs hollando-anglais-français (et oui des traitres?) tout au long du match
Cependant, Montesson montre à nouveau une défense de fer qui vacille à 2 reprises
fait du match: un plaquage de Stanislas sur un adverse qui va rester dans les mémoires!
Victoire sans appel de Bassets... un futur vainqueur?
 
Match 2: Montesson vs Montigny le Bretonneux = 2:1
Marqueurs: Hugues et Louis Ramos
Des essais ultra rapides: soit les 2 essais de Montesson en 2 minutes
Le coach décide de faire un coaching des 4 remplaçants assez rapidement...
pour faire souffler avant la dernière rencontre et faire jouer tout le monde
ces changements vont rééquilibrer les ''échanges'' puisque Montigny transperce la défense de Montesson une fois...
la dernière minute est maitrisée par Montesson et pas de risque, petit coup de pied en touche de Pierre après la sirène... nos benjamins savent aussi user de la tactique pour gagner!
 
Match 3: objectif = le vainqueur finira deuxième de la poule et pourra prétendre à la victoire finale
Amstelvee vs Montesson: 1:0
La première attaque d'Amstelvee se concrétise par un essai éclair
puis s'ensuit un jeu d'attaque défense des 2 cotés
Le pack hollandais reste supérieur et domine logiquement le pack montessonais mais chaque attaque hollandaise est stoppée par une défense bleue et jaune
Notons les blessés de Montesson: Thomas, Elliot et Antoine (qui sera définitivement mis au repos)
Victoire d'Amstelvee mais avec de gros regrets car il suffisait d'une occasion ''non vendangée''... et Montesson est reversé pour le tableau des 5 à 8ème place
Mais avant une bonne pause déjeuner s'impose et nous assistons du haut des tribunes à la victoire de Plaisir 1 sur le Stade Français. Cette victoire fait basculer Plaisir pour le tableau final et le Stade Français dans notre tableau 5/8...
 
Tableau de classement 5 à 8
Match barrage: Montesson - Epône = 2:0
Marqueurs: Pierre et Stanislas
Fait du match: première attaque montessonaise avortée à 1 mètre de la ligne (en avant de Hugues...), le pack bleu et jaune met la pression dans les 22 mètres adverses et Pierre récupère et marque.
La partie s'équilibre mais avec un léger avantage pour Montesson concrétisé par un essai de percée de Stanislas.
Le score en reste là ... et donc Montesson  va retrouver le Stade Français pour une revanche et pour la 5ème place du classement!
 
Match pour la 5ème place: Stade Français vs Montesson = 3:1
Le match débute par un remake du match de poule de samedi: 2 essais très rapides du SF en 3 minutes...
Mais la révolte gronde et Montesson décide de passer à l'offensive... plus de 4 minutes dans le camp du SF... percées répétitives de Valentin sur le coté droit qui finit en touche (une confidence de l'intéressé: il aplatit... mais 1 mètre trop tôt...) mais la pression est grande sur le camp du Stade et se concrétise par une ouverture sur un ruck de Louis Gey, sur Elliot qui passe à Hugues qui aplatit en force dans l'en-but du Stade Français... 2:1
Tous les espoirs sont permis mais il reste à peine 1 minute de jeu et sur la dernière action, le Stade Français inscrit un dernier essai en coin...
Une défaite: oui, mais Montesson est sorti la tête haute!! A la fin du match, les éducateurs du Stade Français ont félicité nos héros montessonais!
 
Bilan du tournoi:
* 2 jours de matchs intenses (dans un froid polaire et un changement d'horaire)
* une sixième place sur 16 équipes
* 4 victoires sans bavure (ou presque)
* 4 défaites face aux 2 finalistes du tournoi et 2 fois face au Stade Français...
 
Même si le bouclier n'est pas ramené, l'équipe a réalisé un très bon tournoi et a donné son maximum face à tous ses adversaires!
Notons la victoire finale du club de Bassets sur Amstelvee : 3 essais à zéro!!
 
Merci aux coaches et parents qui ont su motiver, soutenir l'équipe et surtout attendre toutes les 20 minutes le café chaud...
 
P.S
Le reportage que vous venez de lire a été effectué par un un nouveau talent journalistique, dont nous tairons le mon pour respecter sa modestie.
 
Christian

Crunch polaire


Jour de Crunch
Température sous zéro, vent polaire, ciel gris où volètent quelques blancs flocons, il ne faisait pas un temps à mettre un jeune rugbyman dehors en ce samedi de Crunch (Le Crunch n'est pas une tablette de chocolat au riz soufflé mais le terme qui désigne le match Angleterre-France). Le RCMC n'a donc pas mis un super-pouss' dehors mais vingt-neuf. Onze le matin à l'entrainement et dix-huit l'après-midi au tournoi de Poissy. Voilà au moins une des valeurs du rugby déjà intégrée : Le courage.  Autre valeur, la solidarité : l'un de nos moins de 7 n'a pas hésité (si, un peu quand même, mais au final il a pris la bonne décision ...) à refuser l'invitation à l'anniversaire de sa meilleure copine (promesse de gâteaux fastueux, de chocolat onctueux et chaud, de bonbons à s'en faire péter la panse ...) pour venir défendre les couleurs jaunes et bleues (quelles magnifiques couleurs....).
14h15, les terrains sont désespérément vides, inhospitaliers, balayés par la bise sibérienne. La sortie du vestiaire est difficile. Les équipes en sortent peu à peu, passant soudainement de sa douce chaleur à la morsure du froid. L'échauffement est pris en charge par Eric avec une application, un professionnalisme qui fit croire à plusieurs témoins que le RCMC disposait d'un préparateur physique attaché au moins de -7. La question se pose : nos super-pouss' résisteront-t’ ils à la fois à cette intense mise en jambe et au froid ? (On se pose aussi à ce moment-là la question pour Eric ). Oui. Ils feront mieux que résister (en tout cas bien mieux que les parents qui grelottent sur le bord de touche sous leurs bonnets, et qui refuseront le petit match de mise en jambe qui leur a été proposé). Pendant ce temps, Christophe tente fébrilement de composer les équipes avec une équidé, euh, une équité (avec toutes ces histoires de viande de cheval, on s’y perd un peu) à faire pâlir le plus juste des justes (Mais quelle écriture de cochon !). L'observation du résultat des premiers plaquages indique sans conteste que le terrain n'est pas aussi dur qu'on pouvait le craindre. Hypothèse n°2 : on a des Robocop sur le terrain. Hypothèse n°3 : le froid a anesthésié les sens de nos jeunes pousses. Bref, un tournoi presque normal. On a bien noté quelques erreurs de manipulation de balle bien excusables dues, soit aux moufles, soit aux doigts gourds de ceux qui y ont renoncé. Hommage soit également rendu aux papas porteurs d'(e mant)eau, grâce à qui nos rugbymen ont pu conserver leur énergie en tombant le manteau au dernier moment. Les matchs s'enchainent à un rythme dicté par la nécessité de rester en mouvement sous peine de figer sur place.  Une de nos équipes se verra renforcer  pour un match par une jeune fille de Gargenville (oui, vraiment, renforcer, elle a été plus qu’à la hauteur). Globalement et malgré les conditions difficiles, on peut être fiers de nos trois équipes.  On a vu une fois de plus de beaux plaquages offensifs et défensifs, de belles courses (et quelques moins belles courses paraboliques), de beaux essais après plusieurs temps de jeu (et aussi à cause d’une excentricité locale : la double ligne d’en-but), de magnifiques arrachages de ballons (j’ai failli écrire de balles mais nos amis d’outre-manche auraient pu mal comprendre), des mauls à 12 pattes et d'intenses combats. Et que dire de ce -7, qui pleure et boîte bas sur la touche suite à un mauvais coup sur le genou. Un partenaire se blesse, demande à sortir et voilà notre blessé qui rentre pour la dernière action. Et que croyez-vous qu’il arrivât ? Il a marqué le dernier essai du match !
Edith B., le pendant féminin de Papy rugby (je parle de l’organisation des plateaux -7. Merci à eux deux) passe de terrain en terrain pour annoncer l’arrêt du tournoi à 15h30 « pétannntes » (il y a bien 3 ‘n’ au moins dans la prononciation) vu la rudesse des conditions. Elle passera deux fois nous l’annoncer. Certainement le souvenir dans les tournois passés de ces maillots jaunes et bleus courant à bride abattue pour rejoindre in extremis, et bon derniers, la masse joyeuse des juvéniles apprentis rugbyman reprenant à plein poumons les vivats de Papy Rugby.
Les habitudes ne changent guère et les vaillants participants se regroupent pour la distribution des médailles. Seule différence peut être, le métal des médailles devait plus froid que d'habitude. Mais ce dont on peut être sûr, c'est que le cœur qu'il couvrait était, à ce moment, lui bouillant.

NOUVELLE ANNEE POUR L’EQUIPE MINIME II


Votre envoyée spéciale sur les bords du terrain reprend sa plume pour faire partager aux internautes supporters du RCMC ainsi qu’aux autres les matchs de l’équipe II des Minimes.

Après une première partie de saison jouée à 12 et ayant servi à préparer le passage à 15 (passeports arbitre – passeports avant), nous voici en ce premier samedi après le retour des vacances de Noël partis en direction de Limay pour une triangulaire CIFR contre le club local et Suresnes.
A de rares exceptions près (Limay et Plateau Briard) la poule est composée d’équipes 2, ce qui va être intéressant.

Après un voyage sans souci avec l’équipe de Suresnes, l’équipe emmenée par Franz et Pascal se dirige vers les vestiaires et se prépare à une grande première : Premier match à 15 joueurs en compétition, sur un terrain entier avec mêlée poussée, transformation des essais, arbitre officiel épaulant 2 jeunes arbitres, contrôles des licences et des passeports avants pour faire la feuille de match. …
Bref, comme ont dit les coachs, cela devient du vrai rugby, comme les grands …..

L’accueil des personnes de Limay est chaleureux … On ne peut pas en dire autant de la météo locale ….Ce qui fait que l’on apprécie la visite d’après - match au club house local ….

Le RCMC débute sa triangulaire contre Suresnes 2 : Le match est équilibré puisque la mi-temps arrive sur le score de 5 à 0 pour Suresnes (1 essai à 0)
La seconde première mi-temps est plus difficile puisque Limay a une équipe composée essentiellement de 2ème années, avec des gabarits.
La difficulté dans ces deux premières mi-temps est de bien se placer sur le terrain et de ne pas tous se diriger vers le ballon.
Après la 1ère mi-temps de Limay – Suresnes, les deuxièmes mi-temps s’enchaînent dans le même ordre : Si le score est moins brillant contre Suresnes (2 essais en deuxième mi-temps), les coachs voient déjà des progrès dans les 2 secondes mi-temps en particulier sur le placement. Cela se voit aussi au score puisque Limay ne gagne que 5 à 0 (1 essai marqué) lors de la deuxième mi-temps.
Malgré la différence de gabarit, Suresnes bat Limay 17 à 10 grâce à un jeu plus abouti, de très belles actions bien construites.

Scores de l’après-midi :

RCMC – SURESNES : 0 – 15 (Mi-temps : 0 – 5)
RCMC – LIMAY : 0 – 31 (Mi-temps : 0 – 26)
LIMAY – SURESNES : 10 – 17




Après une douche bien méritée pour se réchauffer et un casse-croûte en guise de goûter, il est tant de reprendre la route vers Montesson puis Suresnes.
Un match gagné en ce samedi : Celui des chants dans le bus du retour….

Merci à tous pour cette journée qui nous laisse de l’espoir pour la suite ….
A bientôt
Céline

Maman de joueur
Le 15 Janvier 2013
MARDI 8 MAI 2012 : TOURNOI BENJAMINS DANS LE CADRE DE LA FINALE REGIONALE DE l’ « ORANGE RUGBY CHALLENGE »


7h45 : Après un réveil difficile pour certains, l’heure du rendez-vous a sonné pour 25 Benjamins et 4 Minimes du Rugby Club Montesson Chatou.
Notre destination est plus lointaine qu’à l’accoutumée puisque nous partons pour Sucy en Brie dans le Val de Marne, disputer, pour les Minimes, le « Orange Rugby Challenge » version régionale et pour les Benjamins le tournoi organisé en parallèle.
Les Yvelines seront représentées lors de la Finale régionale du « Orange Rugby Challenge » par le RCMC et RCC78, vainqueurs chez les garçons du challenge départemental. La seule condition était qu’une équipe « Benjamin » participe au tournoi organisé en même temps, ce qui ne pose aucun souci aux deux clubs yvelinois.

Après un arrêt à la Celle-Saint-Cloud pour prendre le RCC78, le car des Yvelines prend la direction de Sucy en Brie pour un voyage sans souci.

Arrivés au stade, la préparation se passe comme d’habitude : Passage aux vestiaires et échauffements pour les joueurs, présentation de la journée et récupération du programme de la matinée pour les coachs et parents accompagnateurs.

19 équipes sont engagées pour ce tournoi venant des 11 départements du Comité Ile-de-France de Rugby (les 8 départements de l’Ile-de-France administrative + Aube + Marne et Oise). Elles sont réparties en 3 poules de 5 et 1 poule de 4. La matinée se déroule sous forme de championnat. Un point de bonus offensif est gagné lorsque 3 essais sont marqués. La définition du bonus défensif ne nous a pas été expliquée mais le RCMC n’en a pas eu besoin.

Poule n° 2 pour nos Benjamins qui vont se mesurer à Cergy-Pontoise, Clermont (dans l’Oise pas Ferrand !!), le SCUF et Athis-Mons dans des matchs d’une mi-temps de 7 mn 30.

Le réveil est difficile mais gagnant : Cergy-Pontoise nous donne du fil à retordre. Rien de particulier à préciser si ce n’est la victoire de nos joueurs 1 à 0.

Le second match contre Clermont est joué par une équipe du RCMC composée très essentiellement autour d’Obélix (Hugo) de joueurs de première année. C’est vraiment une réussite tant au niveau du résultat (victoire 4 à 0) que du jeu produit. Victoire qui permet au RCMC d’engranger un premier point de bonus. Bravo !

Troisième match contre le SCUF : Au vu des matchs précédents de nos adversaires (Pardon ! Partenaires de jeu), ce match ne semble pas devoir nous inquiéter. Mais parfois, l’équipe se met seule dans l’embarras. Match raté qui ne mérite aucun détail pour une victoire 2 à 1.
Après ce match, les deux coachs, Jérémy et Jean-Louis regroupent leurs joueurs pour une bonne « soufflante ».

Le dernier match de poule contre Athis-Mons peut être présenté comme la Finale du matin. En effet, les deux équipes ont gagné leurs trois matchs précédents : Le vainqueur gagnera la poule ….
Nous ne saurons jamais ce qui créa le déclic : La soufflante précédente, l’enjeu de la première place du groupe ou les deux à la fois mais le match se déroule bien : Belles actions, 7 mn 30 pleines où chacun participe activement à la belle victoire du groupe 3 à 0. Et voici donc le 2ème point de bonus pour le RCMC, bien mérité au vu du jeu produit !

A l’heure d’un repas très attendu après tant d’efforts, le RCMC est invaincu et qualifié pour le haut du tableau.
A noter que la météo a bien voulu rester clémente jusqu’à l’heure du repas, moment où l’on reçoit quelques gouttes, qui ne durent pas.

Après le traditionnel sandwich, chips, café pour les grands, coca pour les petits (!!!), récupération du programme de l’après-midi : Les premiers de chaque poule se rencontrent ainsi que les 2ème, 3ème, 4ème et 5ème. Le RCMC jouera donc pour les places de 1 à 4. Le classement et les bonus sont définis comme le matin.
Nous découvrons donc les autres premiers du matin : Pays de Meaux, Racing Club de France et Noisy le Grand (dans l’ordre de passage contre le RCMC).

4 mots peuvent résumer l’après-midi de rugby de nos Benjamins : Pugnacité, Volonté, Envie et Cohésion.
Une mention spéciale aux joueurs qui ont défendu courageusement leurs chances contre le Racing, en résistant coûte que coûte, grâce à une défense héroïque.
Score final de ce match : 0 à 0 (il semble que le RCMC soit la seule équipe de la journée à n’avoir pas pris d’essai contre le Racing… d’où la fierté des coachs et des parents !)
Mais un immense Bravo aux 25 joueurs présents, qui ont vaillamment porté les couleurs du RCMC. Chacun dans son rôle a apporté sa pierre à l’édifice pour le résultat que l’on sait…

« Eh ! Il ne manquerait pas quelque chose ? »
« Ok ! Je vous donne les deux derniers résultats. »

RCMC – Pays de Meaux : 2 à 0
RCMC – Noisy le Grand : 2 à 0

Pour une 2ème place sur 19 : Il n’a pas manqué grand-chose (un essai contre le Racing) pour que l’argent se transforme en or …

Coup de chapeau aux 2 coachs, Jérémy et Jean-Louis, qui ont mené l’équipe de main de maître et qui ont surtout réussi à faire jouer les 25 joueurs présents un temps à peu près équivalent pour que chacun garde un bon souvenir de cette fabuleuse journée.

Au final, sur 7 matchs joués, nos benjamins en ont gagné 6. Ils ont fait un seul match nul et comble du bonheur, ils n’ont encaissé qu’un seul petit essai de la journée ! Quelle belle performance !

Toute cette journée s’est déroulée dans un très bon esprit sur le terrain (joueurs, arbitres Minimes …) comme autour (coachs, parents supporters).
A noter, après la remise des récompenses, les Benjamins du Racing, vainqueurs, ont proposé à nos Benjamins une photo commune « 1er – 2ème », ce que ces derniers ont bien évidemment acceptés … C’était la dernière belle image d’une journée qui n’en a pas manquées … Merci les gars de nous donner autant de plaisir ! Rendez-vous à Plaisir pour la finale du championnat des Yvelines… (Et ça, c’est encore une belle histoire qui vous sera racontée très prochainement).

Céline et Rosine
Mamans de joueurs
Le 12 Mai 201
Les Benjamins du Racing et ceux du RCMC ou quand le 1er invite le 2ème sur la même photo
Les Benjamins du Racing et ceux du RCMC ou quand le 1er invite le 2ème sur la même photo
Vos envoyées spéciales du RCMC reprennent la plume pour la première fois de la saison 2011/2012 pour vous relater un mini déplacement chez nos voisins ovillois en ce samedi 17 mars, dans le cadre d’un plateau à 3 équipes comptant pour le championnat des Yvelines : Montesson – Houilles et Aubergenville / Epône, dans les trois catégories -9, -11 et -13.

Nous avons suivi plus précisément les Benjamins, particulièrement motivés au moment de débuter cet après-midi.
L’équipe arrive à Houilles avec 20 joueurs, ce qui nécessite une gestion sans faille des deux coachs, Franz et Jérémy pour que tous les enfants jouent lors des 4 mi-temps.

A noter que la météo menaçante est restée clémente toute l’après-midi, ce qui fut apprécié par tous. L’organisation de nos voisins ovillois fut parfaite et l’accueil très sympa.

L’après-midi se déroule comme suit : Une première mi-temps de 12 minutes pour les 3 matchs puis une seconde dans le même ordre, ce qui permet de jouer les 48 minutes réglementaires et à la 3ème équipe qui ne joue pas de ne pas rester trop longtemps sur la touche (12 minutes au lieu de 24 d’affilée).

Très bel après-midi de rugby où nos représentants nous offrent de belles séquences de jeu : Plaquages, jeu sur la largeur, travail d’avants … Bref ! Tout le monde donne du sien pour le groupe et participe aux 2 belles victoires montessonnaises.
Les 2 coachs trouveront bien des thèmes de travail pour les entraînements futurs mais sont satisfaits de leurs joueurs ….

Nous ne boudons pas notre plaisir de vous donner les résultats de l’après-midi :

- RCMC Houilles 5-2 (2-1 et 3-1)
- Houilles Aubergenville / Epône 6-4 (2-3 et 4-1)
- RCMC Aubergenville / Epône 9-1 (4-1 et 5-0)

soit 14 essais marqués et seulement 3 encaissés par nos couleurs.

Les poussins et les mini-poussins n’ont pas démérité non plus au vu de la satisfaction de leurs coachs lors du retour en bus.

Cet après-midi se termine par le traditionnel goûter d’après – match, toujours apprécié par les joueurs.

Mention spéciale aux parents supporters présents qui ont pu apprécier les prouesses de leur enfant et de l’équipe.

Bravo à toute l’équipe pour ces résultats mais aussi pour l’état d’esprit affiché tout au long de ce plateau.

Céline et Rosine
Mamans de joueurs
Le 18 Mars 2012
Les minimes en finale IDF en jeu à XV
Voici quelques photos des minimes heureux de s'être qualifiés pour la finale CIFR en jeu à XV :
Le Rugby Club Montesson Chatou vient de perdre l'un des siens.
Thibault Labat, benjamin au club ,nous a quitté en ce week end de pentecôte.
Thibault avait l'esprit "Rugby" avec ses valeurs, fidèle à nos couleurs depuis de nombreuses années
Garçon attachant et très apprécié , généreux et loyal
Thibault ,nous sommes fiers d'avoir partagé des moments ensemble et d'avoir pu t'apprécier
Tu restera dans nos coeurs
Pensées pour ta famille et pour toi, notre ami pour toujours

Ce tournoi de Poissy restera dans les annales : Que de victoires ! Honneur aux poussins qui finissent 1er ! Pour conronner le tout l'humble rédacteur en chef se voit assailit de deux articles sur le tournoi (les mamans des poussins et le coach des mini-poussins) et un nombre de photo à te sratcher un ordi. Je compile le tout et vous laisse tout découvrir !


DIMANCHE 9 MAI : TOURNOI DE POISSY
DIMANCHE 9 MAI : TOURNOI DE POISSY POUSSINS
UNE BIEN BELLE JOURNEE !


Dimanche 9 Mai : Rendez-vous à 8h30 au Parc des Sports de Montesson pour les 40 poussins et leurs 3 éducateurs qui représenteront le RCMC au tournoi de Poissy. Une mention spéciale pour Loan qui, blessé, a tenu à venir encourager ses copains ….

Le tournoi commence en retard mais l'équipe jaune et bleue n'en a pas à l'allumage : Première poule : 3 matchs, 3 victoires, 15 essais marqués, 0 encaissé. Si la météo n'est pas au beau fixe, le moral, lui, l'est !

Les enfants commencent à avoir faim, il est midi, mais il reste 2 matchs importants de la deuxième poule à jouer avant le repas :
Le premier contre Conflans / Herblay est serré (Conflans / Herblay marque en premier) mais finit par une victoire 2 à 1, qui laisse augurer une fin de journée agréable …..
Pas de souci pour le second : Le repas est atteint sans défaite et nos gaillards profitent de la pause pour se refaire une santé.

L'après-midi débute par le troisième match de poule, une victoire, qui envoie nos poussins en Finale.
Après une attente (les autres matchs de classement) utilisée à se motiver (les enfants se regroupent, se parlent, s'encouragent), la Finale contre Rueil-Malmaison commence sous les encouragements de l'équipe bleue (la deuxième engagée), de quelques benjamins, des parents et des éducateurs. On le sait, Rueil ne sera pas une équipe facile à battre mais l'envie est telle que ….

Finale jouée en 2 mi-temps de 5 minutes.
Mi-temps : 1 à 0 pour le RCMC
Peu après la reprise : 2 à 0 pour nos petits. Rueil marque : 2 à 1. Le suspens est à son comble. Rueil pousse mais ne marque pas : Plus que quelques minutes, faut tenir le coup les gars !! La défense jaune est héroïque.
Guillaume sort en touche avec le ballon en main, sur le conseil avisé d'un papa qui se reconnaîtra : l'arbitre siffle la fin du match. Score final : 2 à 1
Explosion de joie partagée par les enfants, les éducateurs et les parents présents. Quelques larmes de bonheur viennent couronner cette belle victoire. On n'oublie pas de faire la haie d'honneur, à laquelle participe aussi l'équipe bleue.

Loan monte sur le podium, envoyé par ses copains pour recevoir le trophée du vainqueur :
La joie de nos enfants est belle à voir. La fierté des parents présents aussi…
Merci à eux de nous avoir permis de vivre une si belle journée.
Et vivement le prochain Tournoi !

Céline et Rosine
Mamans de joueurs
Le 11 mai 2010

Dans la boutique
La ligne de vêtements du RCMC

La ligne de vêtements du RCMC (7)

Des vêtements à nos couleurs pour les petits et grands
Ils nous accompagnent
Partager ce site