4 + 2 QUI FONT 6 POUR LES U14



Une météo estivale s'est invitée ce samedi au parc des Sports de Montesson pour la troisième journée du championnat CIFR.
Au programme du jour, les parisiens du SCUF et Antony.

Un peu d'histoire pour commencer. 
Le SCUF ou Sporting Club Universitaire de France est un des plus vieux clubs de France.
Fondé en 1895, il a eu pour premier président Charles Brennus. Ce Charles, sculpteur de son état a créé un trophée
pour le vainqueur du championnat de France, le célèbre bouclier. Et chaque année, celui-ci est remis par deux cadets du club du nord de Paris.
2 grosses lignes au palmarès avec les titres de Vice-champion de France en 1911 et 1913
Le RCMC n'est pas si vieux, avec seulement 40 ans mais qui partage avec le club noir et blanc, des valeurs fondées sur,
le respect de l'autre et l'amour du jeu.

Mais revenons à notre CR.
La première mi-temps entre montesso catovien et scufiste se passe intégralement dans le camp noir et blanc.
Ceux-ci défendent mais encaissent deux essais sans jamais sortir la tête de l'eau par des beaux mouvements qui se terminent à l'aile.
12-0 à la mi-temps.

15' de repos en spectateur de SCUF/ Antony et c'est reparti pour Ze crunch entre invaincus cette saison à savoir le RCMC et Antony.
Nos yvelinois ont déjà joué les altos séquanais l'année dernière et à l'époque cela était passé juste juste.
Les antoniens sont une machine à broyer quand ils dominent avec un beau jeu derrière et de puissants avants.
La clé justement... c'est de ne pas leur laisser les clés et dominer. 
Du coup tout le jeu se passe à l'opposé des oies (les habitués du stade comprendront). Antony résiste, mais fini par craquer
sur une belle redoublée qui finit à dame. Essai transformé donc 10-0 à la mi-temps.

Pour la seconde mi-temps, les titis parisiens du SCUF envoient du jeu, et marquent deux fois
sur de beaux mouvements de leurs arrières en fin de match.
Sauf qu'avant les jaunes et bleus avaient eux aussi sécurisés le match par 2 essai. Nouveautés dans la palette des locaux :
du jeu au ras avec des petites passes, qui permettent à plusieurs reprises de gagner des dizaines de mètres
Donc score final 24 /12 contre le SCUF avec un peu de relâchement

Un peu de repos et il était temps de conclure cette belle après-midi contre les bleus du 92 remontés comme des coucous.
Mais dès le coup d'envoi, le match est plié. Esaïe récupère le renvoi en l'air et transperce la défense adverse prise dans l'anto-noir.
Puis les essais s'enchainent face à des adversaires un peu la tête aux vacances anto-scane. La dernière action est d'anto-logie,avec Maxent qui tape pour lui-même des 50m, et s'en va aplatir après un rebond favorable. Le jeu de nos gars est léché.
Encore une fois la touche est royale. Des ADRIANOU éclate pour saluer une chevaucher de notre talon.
Score finale 24 /0 

Il était temps d'engloutir les fameux beignets post match de maman M'BUTA et les crêpes Bretonne de chez GEO ...
Et se revoir le lendemain pour assister au RACING-TOULOUSE. Cadeau du club à la suite du titre régional l'année dernière pour les 2005

En synthèse 
Superbe après-midi à domicile.
Des parents venus en nombre
Des supporters aussi en nombre dont Hector et ses 40 de temp, Oscar et son pouce en vrac (on te le dit que le foot c'est mal), Antoine et son épaule en vrac, Guillaume qui va revenir
Après les vacances
Pensée pour Vincent qui s'est fait mal aux adducteurs
Des adversaires et des coaches fair play (ça fait du bien de parler rugby, chambrer)
Une équipe du RCMC qui a joué ses deux meilleures prestations sur le plan technique
Des coaches contents
Des victoires toujours des victoires des "PAYSANS" mais ce n'est pas le plus important.


RDV fin mars pour la dernière journée de cette première phase contre les 2006 de Massy et Parisis. Ça devrait envoyer !

JP,Francoisde Francois&Francois&Francois
 

Vendredi 22 Février 2019
Christian Harleux
Lu 231 fois

Reportages | Contact école | Chartes de l'Ecole | Inscriptions