Match des U14 à Massy



Ce samedi était programmée la seconde journée de brassage en terre massicoise contre l’équipe 3 de Massy et les 2005 de Massif central.
Afin d’anticiper les questions, oui massif central en plus d’être une chaine montagneuse est bien une équipe de rugby et non elle ne vient pas de Clermont mais de Paris 13 et pratique bien un jeu desbridés.  Pour l’occasion l’équipe parisienne avait emmené avec elle un  temps auvergnat  pas bon signe tout ça car comme le dit le proverbe bougnat « À la sainte Catherine, l'hiver s'achemine ; s'il fait froid, hiver tout droit »
Gla gla donc sur la plaine des sports presque aussi grande que notre plaine de Montesson avec facile une dizaine de terrain de rugby. Du coup on comprend mieux pourquoi Massy forment autant de bons joueurs car comme on le dit à Riom “La glaise ne devient terre à mouler qu'après avoir été pétrie.”
Donc après 2 kms de marche les jaunes et bleus atteignent enfin la terre promise et le stabilisé. Nos hôtes pour l’occasion ont été renforcés à l’arrière par 4 2004 de l’équipe première. Uhm ça allait être dur !
Les matches à 7 confirment ce pressentiment. Nos RCMISTE prenne la marée contre les blancs et bleus. Score sans appel 6 essai à 2 pour les arrières et matchs équilibrés pour les avants. Les matches contre Massif central se soldent eux par de nettes victoires.
Les renforts de Massy ont un gaz énorme, des appuis de feu, un physique au-dessus…mais aussi un truc que d’aucun appelle la suffisance. Pourtant comme on le dit à Issoire qui gobe l’équipe du RCMC doit faire confiance à son derrière. Aussi les coaches n’ont pas besoin de trop de mots pour motiver nos troupes. Ils nous prennent des bouses et bien les mouches allaient changer d’âne.
Dès le début du match contre Massy, on sent de la force chez les jaunes et bleus. Les essonnais sont sonnais par notre défense, rebondissent et finissent par s’user. C’est presque naturellement que nous allons à dame suite à beau maul de nos avants qui ouvrent vers Titouan qui donne un tour de rein à l’arrière par un crochet bien senti. L’essai n’est pas transformé. Mais la mainmise de nos petits gars perdurent. La nervosité est palpable chez nos adversaires qui utilisent mal le verbe et se font reprendre par l’arbitre.Encore une fois, la mêlée domine outrageusement les débats. Finalement en fin de mi-temps le centre blanc voit le micro trou se lance et aplatit entre les poteaux. Pas forcément juste mais au moins nous montrons que nous sommes là. 7 à 5 pour notre hôte.
La première mi-temps contre massif est aussi hyper agréable. La balle est belle à l’aile. Les avants font le job, les arrièrent se passent la balle, redoublent. Score sans appel de 24 à 0 avec 2 essais de Max, Titouan et Mattéo (de mémoire).
La seconde mi-temps contre massif est plus relâchée et pas de secret sans combat pas de nougat. Samuele marque son premier essai lancé comme un frelon au ras mais les parisiens vont deux fois à dame de façon normale. Nos adversaires font preuve d’un bel esprit.
L’acte final de ce bel après-midi se déroule contre Massy. Visiblement ils ont été chauffés par leur coach car dès le début les contacts sont rudes. Mais les nôtres font preuve d’une magnifique solidarité ou un placage raté est compensé par un placage offensif à faire reculer un bœuf de sa charrue. Isai se distingue et retrouve le peps qu’on lui connaissait. Mattéo mène parfaitement notre jeu et nous soulage avec son pied. Clément pour sa première fait aussi preuve d’un gros impact physique. Prometteur. Finalement notre édifice finit par craquer. Le 12 adverse s’échappe au milieu du terrain raffute deux de nos joueurs, crochètent Joris et s’en va marquer. Essai transformé.
Il reste 3 minutes et 2 actions à marquer. Une seule occasion sera suffisante. Pression des avants dans les 22, balle à l’aile, placage dangereux mais qui n’empêche pas Matt de marquer en moyenne position. La transformation est ratée de justesse.
Une dernière avancée échoue à 3 m de la ligne suite à un jeu au pied qui aurait mérité meilleur sort.
La fin du match est sifflée par un super arbitrage des U14 de Massif. Score final 14 10 pour Massy.
Première défaite officielle pour les U14 mais victoire du jeu et de l’esprit pour les nôtres qui ont vu qu’à 15 nains on est plus fort que 5 géants.
Tout à une fin sauf la banane qui en compte deux et c’est au crépuscule que nos gars rentrent au vestiaire partager le gouter avec des adversaires qui les regardent avec du respect et qui retiendront que c’est après avoir traversé la rivière qu’on se moque des crocodiles.
 
JP   

Mercredi 29 Novembre 2017
Christian Harleux
Lu 183 fois

Reportages | Contact école | Chartes de l'Ecole | Inscriptions